Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/4/d310347725/htdocs/ohmyblog/wp-content/plugins/antisp/antisp.php:1) in /homepages/4/d310347725/htdocs/ohmyblog/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-phase2.php on line 1164
Boys Noize | OhmyBlog, It's techno music !

Boys Noize – Out Of The Black, premier bilan après écoute

Déjà 5ans depuis la sortie de Oi Oi Oi et la découverte du prodige allemand Boys Noize. Ses 2 premiers albums ont été un succès : Oi Oi Oi qui fait parti des albums phare de la vague « electro turbine » au même titre qu’un Cross. Puis Power en avance lui aussi sur son temps avec le retour sur le devant de la scène de la techno lourde et puissante.

Boys Noize a toujours aimé mélanger les styles dans ses albums. Il le dit lui même « ce n’est pas un album, ce n’est qu’une suite de single« . Tiens par exemple Frau de Oi Oi Oi aurait parfaitement pu être sur Power. On retrouve à peu près le même schéma sur Out Of The Black. Une suite de titres pas forcément en concordance les uns les autres, mais toujours en cohérence avec l’univers Boys Noize.

Attention, je n’ai écouté qu’une promo version raccourcie de l’album. Mon jugement est donc forcément influencé par le fait que les titres ne soient pas en entier, gênant l’écoute…J’écoute l’album depuis environs 3 semaines et au total un peu plus de 4 fois.

Les deux premiers titres de l’album, vous les connaissez certainement déjà puisqu’il s’agit de What You Want puis XTC. 

  • What You Want est assez représentatif de l’album : assez puissant, qui donne envie d’écouter la suite. La production pêche un peu et la finition du titre n’est pas optimale (peut-être due à ma version pas finale ?). En effet, le travail sur la voix, les synthés, les modulations, est un peu léger. Le tout se mélange bien mais on aurait pu espérer mieux (souvent ressentit dans les productions de Boys Noize).

  • XTC même constat, un bon banger en live c’est sur. Mais la production reste assez basique. Le vocal est un peu cheap et le lead synth assez cheapos aussi (et déjà vu maintes fois). On aurait pu espérer quelque chose d’un peu plus fou, surtout vue la thématique du morceau il y avait matière ! En bref, un morceau (trop ?) simple mais qui reste efficace.

  • Missile : j’ai du mal à avoir un avis sur ce titre. Ça tourne un peu en rond, la boucle n’est pas folle, rien d’exceptionnel.
  • Ich R U : dès la premier seconde d’écoute on retrouve les voix robotique propres à Oi Oi Oi (très proche d’& Down). Une basse un peu funk, un petit air de Lemonade dans la construction et dans les bases du morceau.
  • Rocky 2 Une voix de robot qui annonce clairement la couleur : ici c’est du Oi Oi Oi ! (le vocal le dit même de vive voix au début du morceau « oi oi oi« ). Puissant, saturé, assez techno aussi. J’aime assez.
  • Circus Full Of Clowns, le premier featuring de l’album et le premier featuring tout court pour Boys Noize : une ambiance lourde, sombre et un rappeur qui ne prend pas le dessus sur l’instru. Le rythme est lent et ici, effectivement, on retrouve bien un côté dubstep (breakbeat, modulations etc.). La production n’est malheureusement pas à la hauteur (Boys Noize ayant voulu s’essayer au wooble, à ce niveau là y a des clients !). Dommage le titre aurait pu être très bon.
  • Conchord (ou Yaay ?):  Il me faut la version complète, difficile de juger en 1min49.
  • Touch It , l’autre morceau « joyeux » de l’album. Toujours un vocal robotique/talk box. Toujours pas mega fan des rythmiques des drums (difficile à détailler mais en gros la cymbale par exemple qui suit la mélodie, un peu comme quand on s’amuse avec les effets dans Virtual DJ). Mais le morceau est sympa dans l’ensemble.
  • Si vous êtes fan de Boys Noize vous avez certainement déjà entendu parler de Sahure, un titre qu’on avait vu joué par Boys Noize lors de ses lives et qui était d’une extrême puissance. A vous donner des frissons. Le titre s’appelle en fait Reality et son écoute est finalement frustrante : on ne retrouve pas la puissance que le titre semble avoir en live. Cela soulève une question, l’album n’est-il pas taillé pour le live ? 
    Bien sur cette frustation est relative car la version dont je dispose ne fait « que » 3:59min. C’est un morceau « progressif » si j’ose dire, on rentre dedans au fur et à mesure.

  • Merlin : Morceau assez répétitif, qui s’étoffe un peu à partir de 2 minutes. Peut-être intéressant en live.
  • Stop : L’avant dernier titre de l’album, beaucoup plus techno cette fois, plus proche de Power et un gros air de Rollin’ & Scratchin’. Encore une fois ça doit bien bien envoyer en live avec une belle progression sur tout le long du morceau.
  • Le dernier morceau I’ll House You est finalement très bien situé (ou très mal). En featuring avec la plus grosse rap star US au flow devenu insupportable, le morceau prend la forme d’un « hommage » à la house de Chicago. C’est en fait un gros remake de I’ll House You des Jungle Brothers. Seulement la production est bien plus faiblarde que ce qu’elle devait sembler en 1988 pour la sortie originale du titre. A prendre comme un titre bonus donc (même si le bonus de Oi Oi Oi était excellent).

Update : Le dernier titre en feat avec Snoop Dogg a semble t’il été finalement retiré de la playlist de l’album pour le moment…Me voilà rassuré.

Boys Noize et Skrillex forment Dog Blood

La collaboration la plus étonnante de l’année : Boys Noize et Skrillex s’associent pour former le projet Dog Blood !

Alors bonne ou mauvaise nouvelle ? On le saura à la sortie de leur premier EP qui devrait paraître sur les labels de chacun. Mais vu l’exposition des deux artistes il y a fort à parier que ce soit un succès (populaire du moins).

En tout cas les collaborations de Boys Noize sont souvent étonnantes (et pas toujours bonnes). On se souvient de Handbraeks (Mr Oizo + Boys Noize) et bien sur avec Erol Alkan.

Que l’on aime ou pas sa musique, Skrillex est un excellent producteur : la qualité de production est toujours irréprochable (techniquement). Point sensible de Boys Noize qui peine souvent dans la finition de ses morceaux. J’attend donc avec impatience le travail des deux.

En attendant un jolie extrait est déjà disponible en vidéo et l’esprit et l’influence techno/electro/dubstep des deux se fait bien sentir. Après tout pourquoi pas ? C’est peut-être ça l’avenir de la vague dubstep « à la Skrillex ».

 

UPDATE : Le premier morceau Middle Finger (pas celui du teaser) en écoute complète ! (l’EP complet en preview ici)

 

Boys Noize annonce un live et une date pour son nouvel album

 

On ne l’avait jamais vu qu’avec ses platines, son casque et sa casquette en live, Boys Noize annonce aujourd’hui un vrai live pour la tournée de son nouvel album. Annoncé comme une « highly extraordinary musical experience« , l’allemand était déjà très bon à l’état pur, il nous présentera un live « terminatoresque » (donc très techno ?!).

La grosse annonce c’est surtout son troisième album, très attendu, qui sortira en Octobre 2012 ! Après les chef-d’oeuvre Oi Oi Oi et Power paru respectivement en 2007 et 2009, on espère bien sur à un superbe album : entre la turbine d’Oi Oi Oi et la techno profonde, dure et violente de Power, vers où va pencher la balance ?

On attendra les premiers extraits qui ne devraient pas tarder pour répondre à cette question.

Boys Noize et Mr Oizo forment…Handbraeks !

Deux de mes artistes préférés, Boys Noize et Mr Oizo, préparent la première sortie de leur collaboration : Handbraeks (non il n’y a pas de faute de frappe !).

C’est bien sur chez Annie Mac qu’on a pu entendre le premier extrait de leur EP qui devrait sortir en Janvier 2012.

Handbraeks – Girls

Rien n’est confirmé mais il se pourrait que Boys Noize sorte bientôt une collaboration avec Siriusmo et Erol Alkan. Rien que ça !

Source

Boys Noize Records, MAKO Records & stuff, les dernières sorties

Pas mal de sorties cette semaine à l’Est européen. On a entendu parler évidemment partout de DJ Antention qui a sorti nouvel EP chez Mako « Nobody Save Us » et visiblement il va falloir le compter parmi les artistes à surveiller. J’ai été forcé d’écouter bien sur vu qu’il figure sur tous les blogs depuis plus d’un mois. Et bien sur on a eu droit comme d’hab, au petit remix contest qui va bien. Les deux premiers our l’instant sont F.O.O.L et Q.G. (le toulousain !). Leurs remix sont assez énormes donc à télécharger absolument.

DJ Antention – Jump! (Original Mix)
DJ Antention – Rapid Fire ( Q.G. Remix)
DJ Antention – Rapid Fire (F.O.O.L Remix)


C’est un autre artiste de chez Mako que je vous propose d’écouter aujourd’hui. Des jeunes russes encore qui proposent leur dernière compo que le label nous offres en free download et qui est vraiment cool ! C’est The Mould et ça s’appelle South Ghetto.

The Mould – South Ghetto

Après avoir été  très contesté sur Barbra Streisand à cause de ça, A-Trak riposte avec une nouvelle sortie, hip-hop cette fois. La nouvelle star de la dance music américaine sortira donc Ray-Ban Vision (sponso par la marque de lunette ?). À télécharger ailleurs.

Dans la continuité mais beaucoup plus sympa, les StereoHeroes s’essaient à un nouveau style en ce moment. Ils sortent des tracks dubstep, des trucs hip-hop etc. Plutôt sympa comme initiative sachant que je leur reprochais de rester sur leurs acquis en electro house.
Figurez-vous qu’ils avaient même prévu de sortir un EP pour la rentrée et qu’ils ont eu un crash de PC et qu’ils ont tout perdu les malins ! Ils ont réussi à récupérer deux morceaux (sans vocals) parmi les quatre prévus sur l’EP. Et ils nous les proposent en libre téléchargement. Les deux morceaux de
Lost Generation sont vraiment intéressants donc à télécharger !

StereoHereos – Pixie
StereoHereos – Effigy

Une sortie qui vaut le détour cette fois, c’est le nouvel EP de D.I.M. sur Boys Noize Records. La main track est une vraie tuerie ! Ça s’appelle Kleine Träume. Je ne vous mettrais pas la track en téléchargement, non pas pour Hadopi mais car elle est dispo déjà un peu partout et l’EP est achetable et écoutable sur Beatport ici. Je peux vous assurer que vous allez l’entendre en club celle là.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

D.I.M. – Kleine Träume

Je serais en voyage pendants une semaine en Chine ce qui veut dire qu’il n’y aura pas d’article de la semaine ! Cependant attendez vous à voir de bon gros articles pour mon retour !

À prévoir un gros récapitulatif sur Tron et la soundtrack de Daft Punk et un dossier sur les Bloody Beetroots…Je n’en dit pas plus ! À la semaine prochaine !